Blog

Quand faire sa séance photo ?

À cette question, la réponse qui vient à l’esprit, ou en tout cas celle qu’on a envie d’entendre dans un premier temps, c’est « la période estivale ». L’été va souvent de pair (encore que…) avec soleil, chaleur et vacances scolaires. Ajoutez-y une belle lumière chaleureuse de fin de journée et c’est la carte postale assurée. A cette période on peut parier sans trop de risque d’avoir un temps agréable qui permettra de s’habiller léger et de façon confortable. Il est pourtant dommage de se limiter à trois mois dans l’année…

L’été apporte donc son lot de points positifs. En contrepartie, un ensoleillement plus important nous obligera à faire attention à l’horaire de la séance. Si vous comptiez faire votre séance à 14h parce que vous avez un apéro barbecue entre amis à partir de 18h, c’est « possible MAIS… » lorsque la météo est vraiment clémente, il est préférable d’éviter de faire une séance en pleine journée pour se concentrer sur le tout début de la matinée ou sur les derniers rayons de soleil du soir. Les journées étant les plus longues de l’année à cette période, cela peut vous faire vous lever très tôt ou finir très tard. Bien sûr, il est possible de faire des photos à toute heure, c’est aussi notre devoir de photographe professionnel que de fournir un résultat convaincant quelles que soient les conditions, mais les contraintes de lumière seront plus importantes en pleine journée et l’esthétique finale de l’image peut en être impactée. Oubliez de votre côté le réflexe de vous mettre à la lumière avec un soleil de face, aucun professionnel qualifié ne vous demandera cela alors que des zones ombragées se trouvent à proximité. En effet la lumière directe, trop dure, aura pour conséquences de créer des ombres portées prononcées sous les yeux et le nez, faisant de vous de petits pandas plissant les yeux.

En pleine journée, difficile également de faire de jolis contre-jour en extérieur, le soleil étant beaucoup trop haut. Pour finir, gardez à l’esprit que les endroits que vous affectionnez ou que vous avez repérez ne seront peut-être pas déserts, les « lieux agréables » étant pris d’assaut en période estivale… Si vous n’êtes pas à l’aise avec le regard des autres, croiser des badauds toutes les trente secondes pourrait vous empêcher de profiter en toute décontraction de cette séance…


Le printemps est la saison de la renaissance de la nature… Et celle-ci ne faisant pas les choses à moitié, c’est toujours une véritable explosion de vie. Les arbres se parent de leur feuillage vert le plus éclatant et de leurs fleurs les plus délicates. Attention en revanche pour les allergiques au pollen !! Les yeux gonflés et la morve au nez n’ont jamais été très valorisants à l’image ;). Les températures agréables,  vous permettront à la fois d’éviter la doudoune mais aussi les fronts ruisselants de chaleur. C’est une période idéale pour faire une séance en sous-bois ou en forêt.

 

L’automne reste ma saison préférée. À cette période de l’année, les arbres commencent à perdre leur manteau qui finit par couvrir le sol de petites touches de brun, de jaune-orangé. Cette ambiance apporte un peu de poésie et de nostalgie aux scènes que l’on observe, ce que j’aime associer à l’enfance et donc aux séances famille… Dans les faits, le ciel est souvent un peu plus chargé qu’en été ce qui permet d’avoir une lumière plus douce, plus diffuse. Les feuilles colorées, bien que mourantes, apportent de la chaleur à l’esthétique de l’image et ce quelque soit l’heure de la journée.

L’hiver est naturellement la saison la moins demandée pour réaliser sa séance photo…Pour une séance nouveau-né, ce n’est effectivement pas la période que je préconiserai pour des raisons évidentes de confort de l’enfant mais aussi pour des raisons pratiques et esthétiques (un bébé dans une doudoune ne se voit pas ;); en revanche c’est la saison que je conseillerai volontiers pour une jolie séance couple. L’ambiance hivernale associée à la lumière typique de cette période de l’année se conjuguent à merveille au noir et blanc, donnant des images fortes et intemporelles. Pour moi, l’hiver en photo  s’adapte parfaitement à une séance urbaine. Les journées sont aussi plus courtes ce qui permet d’envisager des séances « nocturnes » plus aisément. Bien sûr, les températures plus fraiches vous obligent à vous couvrir d’avantage mais elle serviront également à donner un peu plus de naturel au rapprochement physique des sujets (vous). La fraicheur nous donnera l’occasion de se poser un peu dans un café ou chez-vous, ce qui permettra de se réchauffer et d’apporter un côté cocooning à la séance.


Toutes les saisons ont donc leur charme et leur singularité. Ne vous limitez pas seulement à l’une d’elles, choisissez l’ambiance qui vous ressemble !

Pas de commentaire
Commentaires

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

MENU